Grenoble aout 201749

Tout commence un jour d’avril 1879 quand le facteur d’Hauterives (Drôme), Ferdinand Cheval, trébuche sur une pierre lors d’une de ses tournées, comme il le raconte dans une lettre de 1897 écrite à l’archiviste André Lacroix. La pierre attire l’œil du facteur qui, jour après jour, va ramener chez lui des petits cailloux aux formes particulières et étonnantes... Clic sur la photo.